Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière antivol d'extincteur
bannière parechocs-sensibles de sécurité
Retour aux articles

Cryptographie légère : compenser les contraintes physiques des IoT

Limités par leurs capacités en termes de calcul, autonomie énergétique, stockage et communication des données, les objets connectés sont souvent la cible des cyberpirates. Pour combler leurs faiblesses intrinsèques, la cryptographie légère essaie de s’adapter aux ressources très contraintes de l’internet des Objets. Tour d’horizon de ces nouvelles méthodes.

De la Smart & Safe City à l’industrie 4.0, de la maison à la voiture connectée, de la santé aux divertissements… le nombre d’objets connectés promet d’exploser. Selon Statista, l’internet des objets (IdO) ou Internet of Things (IoT) devrait compter plus de 25 milliards d’unités dans le monde d’ici 2030. Or, en termes de calcul, stockage, communication et autonomie énergétique, ces IoT affichent des capacités techniques beaucoup plus limitées que les ordinateurs et les smartphones. Lire la suite de l'article...

 

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !