Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Sécurisation et protection antichute des lanterneaux, puits de lumière et skydome de toiture

Croix pour fermer

Classé dans la catégorie : Risques dans les bâtiments

Sécurisation et protection antichute des lanterneaux, puits de lumière et skydome de toiture

Publié le

Présence de lanterneau sur votre toiture quels sont les risques ?

L’INRS et l’OPPBTP lance une alerte et demande l’attention de tous les acteurs pour prévenir les décès dus au travail à proximité de puits de lumière, des trappes d’accès et d'autres types d'ouvertures de toit. Des enquêtes récentes suggèrent que de nombreuses chutes mortelles mettent en cause des lanterneaux ou des puits de lumière non-protégés.

Les normes existantes réglementent la protection des puits de lumière et autres ouvertures de toit. Chaque employeur, superviseur et travailleur dans les entreprises où le travail peut entraîner une exposition à ces dangers doit se conformer à ces normes.

Les décès professionnels causés par les chutes restent un grave problème de santé publique en France et dans le monde. La CNAMTS (Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés) les répertorie parmi les principales causes de décès professionnel.

Une enquête a révélé qu'environ 22% des chutes mortelles signalées aux responsables de la sécurité et de la santé au travail se sont produites lorsque des travailleurs sont tombés à travers des puits de lumière, des trappes de désenfumage ou des skydomes (des dômes en plastique translucide qui servent de puits de lumière).

L'augmentation récente de l'utilisation de puits de lumière et d’exutoire d'évacuation de fumée dans les nouvelles constructions a accru l'exposition des travailleurs à ce type de danger.

Chaque année, il y a de plus en plus de demandes d’indemnisation pour des accidents du travail impliquant un travailleur chutant depuis une position de travail en hauteur. Parmi ces demandes, 54% sont des blessures graves avec cinq jours ou plus d'arrêt de travail et trois sont mortelles.

Les décès peuvent être évités en respectant les normes existantes pour la protection des ouvertures de toit et en améliorant la sensibilisation des travailleurs aux risques liés au travail à proximité de lanterneau, de puits de lumière. Lire la suite de l'article...

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les dernières actualités de la prévention des risques

Les derniers produits