Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Comment initier un renouveau dans la prévention ? « Le bruit, mon fardeau »

Croix pour fermer

Risques pour l'Homme au travail

Comment initier un renouveau dans la prévention ? « Le bruit, mon fardeau »

Publié le

Le début de la fin : les campagnes de prévention …

Commençons par un simple constat : l’audition est la grande oubliée des campagnes de prévention contre les dangers et les risques au travail.

Tout le monde est exposé à des bruits sur son lieu de travail !
Quels qu’ils soient, du collègue passant ses journées au téléphone en passant par les bruits des machines sur les chantiers … bref, tout y passe ! Et pourtant … rien n’est fait …

En effet, cela fait quelques années que nombre de campagnes de prévention sont diffusés.
Certaines contre le risque de chute, d’autres contre les dangers présents sur les chantiers et même certaine contre les précautions à prendre face à une électrocution …
Bref, tous les dangers y passent.

Bien sûr loin de nous de remettre en question la bienveillance et le bien-fondé de ces campagnes. Elles sont toutes nécessaires, elles sont même primordiales dans la plupart des corps de métiers, d’ailleurs certains sont plus exposés que d’autres à des risques spécifiques, je pense notamment aux travailleurs dans le bâtiment qui peuvent cumuler plusieurs risques différents à la fois ( le bruit, les chutes, les collisions … ) d’où la nécessité pour eux d’être en alerte constante.

Bref, chaque message souhaite faire passer un message, faire entendre une vérité générale qui n’est parfois pas connue de tous ou à laquelle on fait le choix de rester sourd, indifférent.
Ces mêmes campagnes désirent 2 choses : générer une prise de conscience et changer les comportements des travailleurs.

Mais … bien souvent, le message est ignoré ou n’est pas suffisant fort pour entraîner des changements …

La faute au message véhiculé ? Non, on ne pense pas.
Au format employé peut-être ? C’est déjà mieux, on commence à avoir des éléments de réponse.

Quoi qu’il en soit, il y a, aujourd’hui, quelque chose qui fait défaut aux campagnes de prévention et qui les empêche d’être efficace et de porter le message dont elles sont à l’origine.

Une solution : l’émotion

« Déjà vu » m’a-t-on dit.
« L’émotion … on a déjà essayé, mais le résultat reste le même. »

D’ailleurs, la plus utilisée des émotions reste et restera la peur.
On le voit dans les campagnes de prévention contre les dangers de la route notamment mais, elle est souvent … mal utilisée, mal dosée.

En effet, la peur est une des émotions les plus puissantes.
Mais attention, elle est à double tranchant.
Émettre des images violentes, des propos choquants peuvent générer un blocage chez les individus, devenant par la suite hermétiques au principal message véhiculé.

Si en plus de cela, la scène décrite ne concerne en rien le travailleur, ce dernier va tout simplement éviter l’affiche, tourner la tête, l’esquiver du regard …
Enfin vous avez compris, le message ne va pas passer.

Bref, cessons de tourner autour du pot.
Selon moi, pour qu’une campagne de prévention puisse avoir l’effet escompté et entraîner une véritable prise de conscience découlant ainsi d’une modification de son comportement, il faut respecter 2 facteurs :

  • L’émotion, émouvoir est important car il permet aux messages de toucher plus facilement les gens. Ces derniers seront plus réceptifs et auront plus de chances d’adhérer au message véhiculé dans la vidéo.
  • Et surtout, faire preuve d’empathie. Il faut communiquer de sorte à ce que la personne en face puisse se projeter dans la situation décrite, ainsi elle sera plus facilement toucher par le message.

La réponse de Protac by Prodways

Après avoir réfléchi et s’être penché sur le sujet, chez Protac by Prodways nous savions ce qu’il fallait faire, ce que nous voulions faire !

En effet, nous avons la chance de pouvoir être souvent sur le terrain, d’avoir des retours concrets au niveau des problématiques que les responsables sécurités rencontrent.

On voit ce qu’il s’y passe, en l’occurrence, la difficulté pour les HSE, les responsables sécurités de faire porter les EPI à leurs collègues de travail.

Ces derniers ne parviennent pas à prendre conscience des dangers et des risques du bruit sur leur audition, sur leur santé. Les protections auditives sur mesure étaient de ce fait, portées au début mais avec le temps, le message de prévention se perd et la nécessité de porter des protections auditives, aussi …

Malgré le confort que procurent les protections auditives par leur caractère sur mesure, passé un certain temps, leur intérêt semblait moindre pour ces travailleurs.

Il nous fallait donc un support qui puisse délivrer un message fort à ces personnes afin qu’elles puissent se rendre compte de l’importance de notre audition et de les protéger avec des protections auditives !

Il a fallu attendre l’arrivée de notre stagiaire, David Navarro, qui puisse apporter un regard neuf sur la question et une solution l’étant, elle, tout autant.

La solution ? Un rap racontant et décrivant l’histoire d’un jeune travailleur dans le bâtiment.
Son quotidien, son travail, sa famille, ses amis tout y passent ! L’intérêt ici est de pouvoir, se projeter à travers le personnage de l’accompagner au cours de ses journées et de ressentir peu à peu l’effet de la surdité, de sa surdité.

Nous avons fait le choix d’instaurer une ambiance oppressante, presque stressante.
Et oui, c’est ce que provoque le bruit lorsqu’on y est exposé …

Le bruit présent sur son lieu de travail va avoir des effets néfastes sur sa santé, qui par la suite vont avoir des répercussions sur sa vie de famille et plus globalement sur sa vie privée.

Renforcé par un rythme croissant, par des illustrations en noir et blanc etc …
Tout est fait afin de faire vivre et ressentir des émotions à la personne qui la visionne et l’écoute.

Vous allez ainsi vous rendre compte que le bruit est à l’origine d’un véritable cercle vicieux venant peu à peu s’immiscer dans notre vie pour nous la rendre impossible …

Je n’en dis pas plus et vous laisse visionner la vidéo.

Voici « Le bruit, mon fardeau » la campagne de prévention contre les dangers et les risques du bruit au travail signée Protac by Prodways.

Sur votre lieu de travail, vous ne devez pas subir le bruit, vous devez vous en protéger et le plus tôt possible, c’est maintenant !

N’hésitez pas à consulter notre site internet pour découvrir nos solutions de protections auditives sur mesure !

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Risques pour l'Homme au travail

5
Mars
2021

Risques pour l'Homme au travail

Comment choisir ses chaussures de sécurité pour les pieds sensibles ?

Lire la suite
Image Risques dans les bâtiments

5
Mars
2021

Risques dans les bâtiments

ISONE® 2 : Le clapet coupe-feu qui simplifie l’installation et garantit la sécurité des occupants et des bâtiments

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

5
Mars
2021

Risques pour l'Homme au travail

Risque psychosociaux en entreprise : bilan après un an de pandémie

Lire la suite

Les derniers produits