Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière antivol d'extincteur
bannière parechocs-sensibles de sécurité
Retour aux articles

Loi Matras, nouveaux gestes pratiqués et accès aux victimes, deux éléments pour améliorer la prise en charge

La loi Matras, parue au mois de novembre dernier, visait notamment à moderniser les services d’incendie et de secours. Le décret du 22 avril 2022 élargit les actes de soins d’urgence relevant de la compétence des sapeurs-pompiers. Il vient s’ajouter au précédent qui traitait, en autres, de l’obligation de donner accès aux parties communes des bâtiments d’habitation collective et ainsi améliorer l’accès aux victimes.

De nouveaux actes réalisés par les sapeurs-pompiers pour améliorer la prise en charge

Le décret du 22 avril 2022 vise à améliorer la prise en charge des victimes en faisant évoluer le panel des gestes autorisés à être pratiquer par les sapeurs-pompiers.

Il organise des pratiques déjà existantes, notamment les gestes à visée de diagnostic. On retrouve notamment la prise de la tension artérielle, la mesure de la saturation en oxygène ou de la glycémie. Mais le décret va plus loin. Il autorise les premiers secours à pratiquer des soins en vue d’améliorer la prise en charge des victimes. Les sapeurs-pompiers pourront notamment pratiquer des électrocardiogrammes des traitements contre l’asthme ou administrer des aérosols ou des médicaments pour le traitement de la douleur.

Le but de ces nouveaux gestes thérapeutiques, assez basiques, est de permettre un meilleur diagnostique et des soins d’urgence plus efficaces. Le décret vise avant tout une amélioration de la prise en charge des patients dans les premières minutes. Lire la suite de l'article...

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !