Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière antivol d'extincteur
bannière parechocs-sensibles de sécurité
Retour aux articles

Comment prévenir les Troubles-Musculo-Squelettiques (TMS) ?

Classé dans la catégorie : Général

femme avec gilet orange se tenant le dosMal de dos, douleurs cervicales, tendinites ou fatigue physique chronique, nous sommes tous concernés par ces maux du quotidien qui peuvent devenir un handicap permanent. Souvent liés à de mauvaises postures ou des gestes répétitifs, les Troubles Musculo-Squelettique (TMS) prennent de l'ampleur en entreprise.

D’après les données de l’Assurance Maladie, les TMS ont augmenté de 60 % en 20 ans et représentent aujourd’hui plus de 80% des Maladies Professionnelles ayant entraîné un arrêt de travail ou une indemnisation.

Les TMS concernent tous les secteurs d’activité, mais les plus sensibles sont : les transports et la logistique, le commerce, l’agroalimentaire, le bâtiment et travaux publics (BTP), la propreté, l’industrie métallurgique, l’aide et soins à la personne notamment dans les EHPAD.

Quelles causes, quelles conséquences ?

Les TMS peuvent être causés par des contraintes exercées au poste de travail : il s’agit de contraintes liées à l’intensité, la posture ou à la répétitivité du travail. Les risques d’apparition de TMS sont également amplifiés avec le vieillissement des salariés et à la dégradation de leur état de santé général.

Ces troubles résultent d’une incapacité physique progressive du corps à répondre de manière fluide aux sollicitations et aux contraintes auxquels ils sont exposés.

S’ils ne sont pas diagnostiqués et suivis à temps, les TMS peuvent entraîner un handicap sur le long terme, et parfois même devenir irréversibles.

Quel coût pour les entreprises ?

Les TMS constituent la première cause d’indemnisation pour maladie professionnelle en France. En 2015, ils représentaient plus de 87% des maladies professionnelles ayant entraîné un arrêt de travail ou une réparation financière en raison de séquelles.

A terme, les TMS peuvent donc constituer une source de désorganisation et de baisse de performance pour les entreprises qui doivent remplacer le personnel absent et d'une augmentation considérable du taux de cotisation annuel.

Identifier et analyser les risques liés aux TMS

Il s’agit de repenser l’organisation interne pour prévenir les risques liés aux TMS et surtout d’agir sur le risque à la source. Il faut donc réaliser un travail d’identification et d’évaluation des risques.

Aujourd’hui, l’évolution de la technologie et notamment des capteurs permet de modéliser et cartographier les gestes et postures afin de mieux prévenir les risques liés aux TMS. L’analyse de risques est donc plus précise et les mesures de prévention peuvent alors être mieux adaptées.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur notre Blog QHSE.

Pour aller plus loin, inscrivez-vous à notre prochain webinaire présenté par Mélanie Cascelli de Bluekango et Pierre Plantard de Moovency sur le sujet : Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) : Quels moyens de prévention ?

Retrouvez l'application "Analyse Troubles Musculo squelettiques (TMS) par Kimea" sur la Bluemarket.

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !