Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Évaluation des risques ATEX digitalisée : l’étincelle qui fait la différence

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques dans les bâtiments

Évaluation des risques ATEX digitalisée : l’étincelle qui fait la différence

Publié le

panneau danger explosive atmosphere sur grillageLe risque d’explosion sur site n’est pas à prendre à la légère. Le moindre faux pas et c’est la catastrophe assurée !

Les ATmosphères EXplosives, de quoi parle t-on ?

Une ATmosphère EXplosive regroupe au même endroit les conditions spécifiques suivantes : un comburant (en général l’oxygène de l’air), un carburant en suspension (nuage gazeux, vapeur, poussières, brouillard) dans des concentrations et températures spécifiques. Si ces conditions sont réunies, la moindre source d’allumage peut déclencher de manière rapide et brutale l’inflammation du mélange : c’est la déflagration.

Démarches et difficultés d’une Évaluation ATEX

L’analyse des risques repose sur la probabilité d'occurrence, la probabilité qu’une source d’allumage se présente et du niveau de gravité en cas d’accident (portée, impact…).

La démarche la plus commune pour une évaluation ATEX est définie comme suit:

  • La description du lieu de travail, de l'activité et identification des substances et des sources d'émission ;
  • Dimensionnement de la zone ATEX et de la probabilité d'occurrence ;
  • La classification des zones de danger ;
  • Le calcul de la probabilité de la présence de travailleurs et des conséquences d'une explosion

Toutes ces données permettront de réaliser une cartographie des zones ATEX, c’est ce qu’on appelle le zonage ATEX.

Le digital, un allié pour la prévention

Plusieurs leviers sont disponibles pour simplifier les démarches d’une évaluation ATEX :

  • Une formation adaptée est indispensable : il s’agit d’utiliser une base de données digitale de tous les employés avec leurs certificats de formations/habilitations.
  • Le permis de travail est un outil indispensable à la prévention du risque ATEX. L’avantage de le digitaliser est que ce dernier peut être mis à jour et diffusé en temps réel à toutes les parties prenantes voire à la cellule de crise existante.
  • Des Équipements de Protection Individuelle (EPI) sont nécessaires afin d’empêcher tout risque d’ignition (électricité statique par exemple). La gestion des stock et la commande de matériel peuvent également être réalisées sur un outil digital.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’intégralité de cet article sur le Blog QHSE.

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !