Bienvenue sur Inforisque la première marketplace santé et sécurité au travail
bannière antivol d'extincteur
bannière parechocs-sensibles de sécurité
Retour aux articles

Radioprotection : n'ayez pas peur !

Au quotidien, nous sommes tous exposés à la radioactivité naturelle qui nous entoure, inoffensive la plupart du temps. Dans certaines activités professionnelles, les employés peuvent être exposés à des niveaux élevés de radiation. L'employeur doit alors fournir les protections appropriées et se conformer à toutes les réglementations et normes relatives à la radioprotection.

Qu'est-ce que la radioactivité ?

La radioactivité est le phénomène par lequel un noyau instable d'un atome perd de l'énergie sous forme de rayonnement. En d'autres termes, certains atomes instables dans la nature se transforment en d'autres atomes plus stables en libérant de l'énergie.

D’après le Code du travail, l'employeur est responsable de la sécurité et de la santé de ses employés lors de leurs activités professionnelles. Cette responsabilité est d’autant plus importante si les travailleurs effectuent leurs tâches quotidiennes avec des matières ou dans des environnements radioactifs.

En France, la réglementation pour la protection des salariés contre les risques liés aux travaux en milieux radioactifs résulte de la transposition de la directive 2013/59/Euratom du 5 décembre 2013, dans les articles Articles L4451-1 à L4453-1 du Code du travail.

ALARA

L'objectif dans un environnement de travail radioactif est de maintenir les niveaux de rayonnement ALARA “As Low As Reasonably Achievable” (aussi bas qu'il est raisonnablement possible d'atteindre).

Pour y parvenir, on travaille sur divers aspects :

  • La durée d’exposition
  • La distance de travail par rapport à une source de radiation ;
  • La protection / blindage

L'employeur doit fournir gratuitement à tous ses travailleurs et visiteurs un équipement de protection adéquat à leurs activités ainsi que des appareils de mesure (dosimètres). En ce qui concerne les rayonnements ionisants, ce sont des EPI de catégorie III qui sont adoptés.

Officiers en radioprotection

D’après le Code du travail (Art. R 4451-112), pour chaque entreprise, organisation ou laboratoire détenant ou manipulant des sources de rayonnement ionisant ou présentant des zones classées, un Conseiller en Radioprotection (CRP), ou une Personne Compétente en Radioprotection (PCR) doit-être nommée et responsable de la mesure et de l’enregistrement des niveaux de rayonnement ambiant et des doses reçues par les salariés.

La radioprotection est un domaine sensible qu’il est indispensable de maîtriser. La santé et la sécurité des salariés et des riverains sont en jeu, et même à grande échelle. Il s’avère alors obligatoire de confier les aspects de radioprotection à des professionnels formés et habilités.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur notre Blog QHSE. Pour vous accompagner dans votre démarche de digitalisation, je vous invite à découvrir notre TOP 3 Applications HSE sur la Bluemarket.

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !