Retour aux articles

Podcast Inforisque : l'application VigieApp, protection des travailleurs isolés et alarme de chute

Classé dans la catégorie : Général

Aujourd'hui, nous allons parler de la protection des travailleurs isolés et d'alarme de chute avec l'application VigieApp de Neovigie.

Neovigie propose une gamme de systèmes PTI-DATI. C'est une société du groupe LPI, basée à Toulouse, un acteur majeur de la radiocommunication depuis 40 ans. J'ai le plaisir de recevoir Eldar Fattakhov, ingénieur commercial et spécialisé dans le soft depuis plus de quinze ans. Eldar anime également le blog de Neovigie (www.pti.fr).

Concernant cette alarme de chute VigieApp, la première question, ce serait pourquoi cette alarme de chute est déterminante pour un PTI en sachant que pour des néophytes, le PTI est une protection de travailleur isolé ?

Cette alarme de chute est déterminante parce que tout employé peut être facilement exposé au risque de chute en raison de son environnement et de ses conditions de travail. Il y a aussi le risque d'agression par un tiers. Un dispositif d'alerte (DATI) permet de détecter cette chute et d'alerter pour obtenir de l'aide.

L'objectif est donc d'avertir automatiquement un tiers, car on parle de la protection d’une personne isolée qui ne serait pas en mesure de déclencher une alarme par elle même.

Tout à fait, déclencher une alarme, qui va elle-même déclencher une levée de doute, soit en interne, soit par un centre de télésurveillance puis on envoie des secours en cas de besoin.

Un petit rappel pour nos auditeurs : c'est une exigence normative qui oblige l'entreprise à fournir ce type d'équipement à toute personne travaillant de manière isolée.

Absolument. Un PTI émet une alarme de chute automatiquement dès qu'il constate une accélération ou un choc inhabituel. Ce fonctionnement est autonome et est indispensable aussi pour gérer les situations où le travailleur est dans l'incapacité d'alerter. C'est ensuite la géolocalisation qui va faciliter l'intervention des secours, des collègues ou des superviseurs sur place. L'alarme de chute répond à la plupart des besoins des travailleurs isolés, quel que soit leur secteur bien que très souvent dans l'industrie, le BTP, le personnel médical, la logistique, les transports, la maintenance, les services.

Précisons que c'est une application qui intègre ses fonctionnalités dans un téléphone.

Absolument et qui fonctionne sur tous types de smartphones au minimum Android 8 ou minimum iPhone 6 qui renvoie déjà à des modèles de 2014. En principe, tous smartphones d'entreprise peut-être éligible à recevoir cette application qu'est VigieApp.

En quoi cette application est-elle particulièrement performante ?

Pour nous, une véritable alarme de chute exige un haut niveau de sécurité, notamment un algorithme performant pour détecter les chutes et justement éviter les fausses alertes à la moindre inclinaison. On peut très bien faire facilement une tâche allongée. On peut se pencher, on peut poser son téléphone à plat sans qu'il y ait une fausse alarme. Chez Neovigie nous avons mis plus de deux ans à mettre en place notre algorithme. Cet algorithme a été développé en partenariat avec un laboratoire de recherche spécialisé en intelligence artificielle.

Notre algorithme utilise l'accéléromètre du smartphone et de notre DATI également pour détecter la chute, quelle que soit la position des dispositifs. Aujourd’hui nous sommes en mesure de proposer une fonctionnalité de détection, de chute et de choc ultra sophistiqué et nos utilisateurs apprécient de pouvoir régler aussi la sensibilité de leurs PTI sur différents niveaux. Il y a 3 niveaux : bas, moyen, haut, qui vont être adaptés à leur tâche et à l'exécution de celle-ci.

Pourriez-vous aborder un cas client ? En préparant cet entretien vous m'avez parlé d'une application de maintenance. En général, quand on parle de PTI on s'imagine des gens qui travaillent dans un univers où ils sont seuls, personnellement, je ne m'attendais pas à voir ce cas de figure dans une industrie là où on s'attend à un nombre de personnes élevées qui y travaillent. Si vous pouviez nous parler un peu de cette application MBK?

Oui, tout à fait. L'application a été adoptée par MBK Industrie du groupe Yamaha et il s'avère que leur site est assez vaste et très souvent certains travailleurs isolés dans le secteur de la maintenance se retrouvent seuls et ils ont besoin d'être équipés, d'être protégés dans leur tâche. Ils utilisent donc l'application PTI VigieApp, ils recherchaient une alarme de chute performante et ils ont utilisé d'autres solutions, malheureusement ces solutions déclenchaient des alarmes intempestives. Avec la détection de chute fine de Neovigie, les utilisateurs ne sont pas déconcentrés par ces alarmes intempestives. Afin de limiter en plus les fausses alertes en cas de chute, une pré alarme permet à l'utilisateur de disposer d'un délai pour annuler l'alarme avant le déclenchement de la transmission au secours. On arrive tout de même à réduire de près de 80 % ces faux positifs grâce à la possibilité d'annulation de l'envoi de l'alarme.

Ce service est proposé sous forme d'abonnement inférieur à 10 € avec un système dégressif, il peut être adapté pour tout type d'entreprise, il ne s'agit pas d'être un grand groupe, même une petite entreprise peut tout à fait utiliser l'application.

Bien entendu, du point de vue de la simplicité d'utilisation, du point de vue du budget également ça peut être intéressant. C'est du SaaS, donc ça se déploie facilement et ce n'est que de l'abonnement, on peut aussi avoir un dispositif grand groupe à petite échelle également.

Sachant qu'il y aura une interface qui sera sur ordinateur pour que les personnes en charge de surveiller ou étant destinataires des alarmes puissent réagir à ces informations.

Oui, c'est exactement ça. Il y a une plateforme web qui est comprise dans l'abonnement de l'application mobile de VigiApp "VigieControl" qui permet de superviser les travailleurs isolés, de paramétrer l'application, de définir des procédures d'alarme, de renvoyer l'alarme soit vers un centre de télésurveillance, soit vers des collègues. S'ils ne sont pas devant leur application ou devant l'interface Web, pas de soucis, l'alarme est reçue en multicanal : par SMS, par mail et via un appel vocal automatique.

Voilà une application, tout à fait complète !

Dans cet épisode il est dit :
« Il y a un petit rappel pour nos auditeurs que c’est une exigence normative qui oblige l’entreprise à fournir ce type d’équipement à toute personne travaillant de manière isolée ».

En fait, il n'y a pas obligation de fournir "ce type d'équipement", l’article L4121-1 du Code du travail impose à l’employeur de mettre en place une démarche de prévention pour assurer la santé et la sécurité de ses salariés. L'utilisation d'un PTI n'est donc que l'un des moyens utilisables par l'entreprise. Même si dans la pratique il n'existe pas vraiment d'autres alternatives pour qu'un travailleur isolé puisse transmettre un message d'alerte en cas d'accident, d'agression, etc.

 

Retrouvez les podcasts Inforisque.

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !