Bienvenue sur Inforisque le média santé et sécurité au travail le plus suivi de France
bannière antivol d'extincteur
bannière parechocs-sensibles de sécurité

Souffler le chaud et le froid

Classé dans la catégorie : Général

Viande, poisson, fleurs, produits pharmaceutiques – toutes ces denrées ont un point commun : elles doivent être entreposées dans un environnement froid pour rester fraîches et viables durant leur voyage de leur lieu de production vers leur lieu de commercialisation.

Rien qu’en Europe, ce secteur est évalué à près de 140 milliards de dollars (2022) et devrait atteindre plus de 575 milliards de dollars d’ici 2031, avec un TCAC de 17 % par an (chiffres de Market Research Update – mars 2024) et une croissance soutenue par le désir des consommateurs de manger des aliments plus frais et d’effectuer leurs achats en ligne.

Cependant, un vent de changement souffle sur la chaîne du froid. En Europe, des réglementations strictes régissent la logistique du froid afin de garantir la qualité et la sécurité dans trois domaines : transport, conditionnement et traçabilité des produits.

Si respecter la réglementation peut s’avérer difficile, le contrôle des coûts constitue un défi tout aussi important. Que peuvent faire les entrepôts pour améliorer l’intégrité du stockage sur l’ensemble de la chaîne du froid ?

Conception des quais

Modernisez vos quais de chargement avec le nouveau système de référence. Les remorques peuvent reculer sur le quai avant d’ouvrir les scellés, évitant ainsi l’exposition des produits aux températures extérieures ou aux contaminants.

Le système comporte deux composants. Le premier est un niveleur de quai vertical, permettant à la porte du quai de se fermer directement sur le fond de la fosse, réduisant ainsi l’exposition à l’air extérieur et sécurisant le quai. Il éloigne également les employés des zones de danger et réduit le risque de vol, de dégradation ou de blessure.

Le second composant est un quai spécialement conçu. Les joints d’étanchéité du quai assurent une étanchéité à 360° avec la remorque, permettant d’ouvrir et de fermer complètement les portes pendant le chargement et le déchargement et empêchant l’entrée du flux d’air chaud dans l’entrepôt.

Condensation et givre

Le flux d’air chaud entrant dans les entrepôts entraîne la formation de condensation sur les surfaces. Les entrepôts frigorifiques doivent documenter les solutions adoptées pour lutter contre l’accumulation de givre et de condensation, les défauts de construction ne constituant plus une excuse acceptable. Les régulateurs veulent prévenir l’écoulement d’eau sur les produits, qui compromettrait leur qualité et leur innocuité.

Deux solutions permettent de remédier à la formation de condensation et de givre sur le sol. Tout d’abord, tout espace entre les remorques et le périmètre du quai doit être scellé afin d’empêcher l’air extérieur plus chaud de pénétrer dans l’entrepôt, d’entrer en contact avec le sol froid et de former une surface glissante.

Dans de nombreux entrepôts, la différence de température entre le sol et le plafond est supérieure à 20°F (7°C). Les ventilateurs HVLS peuvent réduire la différence de température jusqu’à un degré en mélangeant l’air. Plus il fait chaud au niveau du sol, moins la condensation se forme et moins le risque de glissades et de chutes est élevé.

Le givre présent sur le sol constitue un autre risque. Il se forme généralement à proximité des portes des congélateurs ou des portes séparant deux zones de température. L’accumulation de givre peut entraver la fermeture des portes, entraînant ainsi des fluctuations de température. Les portes des surgélateurs, qui peuvent mesurer jusqu’à 2,5 mètres carrés, se chargent généralement de grandes quantités de givre. Les employés ont tellement de difficultés à les ouvrir qu’ils finissent par utiliser un chariot élévateur, entraînant des risques pour eux-mêmes et pour le surgélateur.

Les murs-rideaux spécialement conçus pour les surgélateurs peuvent former une barrière sécurisée et abordable contre la circulation de l’air et contribuer à prévenir l’accumulation de givre et les fluctuations de température. Ils s’ouvrent et se ferment rapidement afin de limiter les flux d’air chaud à l’intérieur et autour des congélateurs. Les portes fonctionnant à 2,5 m/s permettent de maintenir des températures de stockage strictes pour les produits alimentaires et pharmaceutiques.

Le secteur des entrepôts frigorifiques connaît actuellement des changements significatifs. Certaines nouvelles technologies, très simples à mettre en œuvre, telles que les baies de chargement ou les barrières de sécurité, sont indispensables pour respecter les normes réglementaires en matière d’intégrité de la chaîne du froid et de sécurité des employés.

Les derniers produits des risques professionnels