Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Les salariés d'Amazon rejettent la création d'un syndicat mais le géant du commerce en ligne n'en sort pas indemne

Croix pour fermer

Classé dans la catégorie : Général

Les salariés d'Amazon rejettent la création d'un syndicat mais le géant du commerce en ligne n'en sort pas indemne

Publié le

Les 5 600 employés de l’entrepôt d’Amazon à Bessemer dans l’Alabama aux États-Unis ont finalement voté contre la création d’un syndicat. Le vote reste pourtant historique car le géant de l'e-commerce n’en sort pas indemne. Il a une nouvelle fois mis en lumière les conditions de travail des employés et questionné le modèle économique et démocratique d’entreprises surpuissantes.

Un vote à la David contre Goliath

La bataille était disproportionnée. Amazon est le deuxième plus grand employeur des États-Unis et n’a jamais toléré de syndicat sur le sol américain. A Bessemer, les employés qui se sont mobilisés pour en créer un se sont heurtés à la puissance du leader mondial du commerce en ligne. Amazon a déployé une communication anti-syndicale intense sur les réseaux sociaux et mis des bâtons dans les roues des partisans du syndicat RWDSU. Ceux-ci ont bataillé des mois sur le terrain pour convaincre 30% du personnel de tenir un référendum sur le sujet. Plus de la moitié des employés ont voté. Si les arguments d'Amazon ont fini par l'emporter, le géant du commerce en ligne a vu son image écornée et son modèle remis en cause. Lire la suite de l'article...

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les dernières actualités de la prévention des risques

Les derniers produits