Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Actualités et normes > Statistiques AT du régime général année 2017 – détails par tranches d’âge

Croix pour fermer

Institutionnels

Statistiques AT du régime général année 2017 – détails par tranches d’âge

Publié le

Les statistiques détaillées par CTN sont enfin parues sur le site de la CNAMTS. Nous connaissions déjà les chiffres globaux. Nous nous attachons ici à mener une réflexion sur l’impact de l’âge sur les accidents du travail et leurs conséquences en terme de gravité basée sur le nombre de jours d’arrêt de travail.

Répartition des AT par tranches d’âge

Le graphique suivant présente la répartition des AT par tranches d’âges

Nous pouvons constater que 44 % des accidents surviennent avant 35 ans. Néanmoins, ne disposant pas des effectifs par tranches d’âge, il ne nous est pas possible de déterminer un indice de fréquence.

Répartition des AT avec incapacité permanente (IP)

Le graphique ci-après montre la répartition des AT entraînant une incapacité permanente.

Ce deuxième graphique montre que 67 % des AT avec IP surviennent après 40 ans et 37 % soit plus du tiers après 50 ans.

De même que pour les nombres d’AT, ne disposant pas des effectifs par tranches d’âge, il ne nous est pas possible de déterminer un indice de fréquence.

Le pourcentage d’AT entraînant une incapacité permanente devient important après 50 ans (près d’un accident sur 10).

Durées d’arrêts

Le graphique suivant présente la durée moyenne en fonction de la tranche d’âge

Ces durées moyennes sont purement indicatives et obtenues en effectuant le rapport du nombre de jours d’arrêt par le nombre d’accidents. Les statistiques en ligne ne nous permettent pas de calculer une médiane ni un écart type néanmoins ce graphique montre clairement que le nombre de jours d’arrêt augmente avec l’âge.

Accidents mortels

Ce graphique nous montre que la moitié des accidents mortels surviennent après 50 ans.

Par ailleurs on dénombre 530 accidents mortels en 2017 soit 16 de plus qu’en 2016.

Ce tableau nous donne le pourcentage d’accidents mortels par rapport aux accidents. Ainsi environ 2 accidents du travail sur 1000 sont mortels après 50 ans . Par ailleurs, le pourcentage d’accidents mortel augmente pour les plus de 65 ans.

Évolution des durées moyennes d’arrêt

Nous avons comparé les nombres d’accidents, nombres de jours d’arrêt et durées moyennes entre 2001 et 2017. Les chiffres figurent dans le tableau ci-après :

TABLEAU

Nous pouvons constater que pour certaines tranches d’âges, le nombre d’accidents a fortement diminué (principalement chez les moins de 40 ans). En revanche pour les tranches d’âges les plus élevées et notamment les plus de 50 ans, le nombre d’accident a nettement augmenté.

Par ailleurs concernant la durée moyenne des arrêts, celle-ci a augmenté dans toutes les tranches d’âges pour atteindre le chiffre de 120 % pour les plus de 65 ans.

Principales conclusions

Tout d’abord, il importe de rappeler que ces statistiques ne concernent que le régime général de la Sécurité Sociale. Les travailleurs des régimes spéciaux (MSA, RSI…) et les fonctionnaires ne sont pas pris en compte. Le total de victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles sur l’ensemble du pays est donc nettement plus important.

Il ne nous est pas possible de déterminer la cause exacte de l’augmentation des durées d’arrêt de travail. L’âge apparaît clairement comme un facteur aggravant des conséquences lorsque l’accident survient. Et ce facteur aggravant devient de plus en plus important au fil des ans.

Il est significatif de constater que les durées d’arrêt ont considérablement augmenté chez les travailleurs âgés de plus de 65 ans. Il semblerait que de plus en plus de travailleurs ayant des emplois physiques travaillent après cet âge. Cette augmentation est inquiétante et les causes doivent en être déterminées.

Il paraît évident que l’allongement de la durée du travail constitue donc un risque supplémentaire pour les travailleurs. Certes les gouvernements incitent les entreprises à maîtriser ces risques en adaptant le travail des seniors, mais ceci qui implique des charges supplémentaires souvent importantes pour les entreprises. Le recul de l’âge de départ en retraite est désormais une réalité mondiale. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Pour aller plus loin

Les tableaux statistiques sont accessibles sur le site de la CNAMTS via ce lien.

Vous pouvez aussi nous les demander via notre formulaire de contact, nous vous transmettrons gratuitement les tableaux

Réagissez en laissant votre commentaire !


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Institutionnels

6
Décembre
2019

Institutionnels

Absence de document unique d'évaluation des risques professionnels et préjudice du salarié

Lire la suite
Image Risques informatiques

6
Décembre
2019

Risques informatiques

Les mots de passe : par quoi et comment les remplacer ?

Lire la suite
Image Risques pour l'environnement

6
Décembre
2019

Risques pour l'environnement

Toujours plus de carbone dans l’atmosphère

Lire la suite

Les derniers produits