Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte
Aller sur le compte Facebook Aller sur le compte Linkedin Aller sur le compte twitter Aller sur le compte Vimeo
S'abonner à la lettre du risque

Newsletter

Produits

{{{name}}}

Services

{{{name}}}

Fabricants

{{{name}}}

Experts

{{{name}}}

Fiches pratiques

- {{{name}}}

Actualités

- {{{name}}}

Normes

- {{{name}}}

Solutions

- {{{name}}}

Accueil > Fiches pratiques > DUERP : Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels

Pictogramme de réinitialisationRéinitialiser la recherche

Rechercher par risques

Croix pour fermer

Général

DUERP : Document Unique d'Évaluation des Risques Professionnels

En tant qu'employeur, la loi vous impose d'évaluer les risques professionnels qui existent dans votre entreprise en matière de santé et sécurité des travailleurs. Pour cela vous devez établir et tenir à jour un document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP).

Qu'est-ce qu'un Document Unique ?

C'est l'ensemble de documents élaborés sous la responsabilité du chef d'établissement qui servent à répertorier et évaluer tous les risques professionnels susceptibles de nuire à la santé et à la sécurité des salariés.

Le document unique est prévu par le Code du Travail

Les articles L4121-1 à L4121-5 du Code du Travail stipulent que l'employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs ; cela implique notament l'évaluation des risques.

Le document unique est donc une obligation légale. Il est imposé par l'article R4121-1 du Code du Travail.

A quoi sert-il ?

Le document unique permet de définir un plan d'action préventif afin d'éviter les accidents du travail et les maladies professionnelles. Le premier bénéfice pour l'entreprise est la diminution des arrêts de travail.

Il doit être mis à disposition du personnel, des services de santé au travail et, sur demande, il doit être remis à l'inspecteur du travail et aux organismes de sécurité social (CARSAT, MSA, etc...).

Comment évaluer les risques professionnels ?

La démarche d'évaluation doit suivre différentes étapes :

  1. Identifier les dangers liés à des équipements, à des substances ou à la méthode de travail
  2. Analyser les risques, se prononcer sur les conditions d'exposition des salariés à ces dangers et aux différents facteurs de pénibilité en entreprise
  3. Hiérarchiser les risques, les classer selon leur gravité et leur fréquence potentielle

Réalisation du document unique

La réalisation du document unique se déroule selon les étapes suivantes :

  • Définition de la méthode d'évaluation et des moyens mis en place.
  • Identification, analyse des conditions d'exposition et classification des risques (liés au bruit, aux chutes, psychosociaux, etc.)
  • Proposition d'actions pertinentes et opérationnelles

Mise à jour du document unique

Le document unique doit être mis à jour au minimum chaque année ou en cas d'apparition de nouveaux risques.

Avantages et inconvénients

En dehors du respect de l'obligation réglementaire, l'établissement de ce document présente d'autres intérêts pour l'entreprise :

  • Diminuer les accidents et les maladies professionnelles
  • Assurer la prévention et la protection des travailleurs de l'établissement et ceux des entreprises extérieures
  • Agir sur les situations dangereuses pour éviter les accidents
  • Améliorer la gestion de la santé-sécurité
  • Favoriser et pérenniser les bonnes pratiques
  • Améliorer la motivation des personnels et les conditions de travail
  • Donner un moyen de contrôle de la gestion en place

La mise en place d'une démarche d'évaluation des risques a également des conséquences économiques positives pour une entreprise : gains de productivité, diminution du coût direct des accidents de travail et des maladies professionnelles, diminution des pertes ou manques à gagner dûs à l'absentéisme des salariés.

L'employeur ne doit pas oublier qu'en cas d'accident, il faut :

  • S'occuper de la victime
  • Trouver un remplaçant à la victime pour finir le travail
  • Former ce remplaçant aux spécificités de l'activité et de l'entreprise
  • Déclarer l'accident, ce qui suppose d'entreprendre des démarches et de rendre compte à l'inspection du travail

Les risques en cas de négligence

L'absence de document unique ou la négligence de sa mise à jour entraine le versement d'une amende de 1500 euros. Cela peut atteindre 3000 euros en cas de récidive.

 

 

Auteurs : Inforisque avec PDCA Engineering

 

Si vous souhaitez participer à cette rubrique en soumettant des articles, ou des liens, n'hésitez pas...

 


Partagez sur les réseaux sociaux

Inforisque sur Facebook Inforisque sur Linkedin Inforisque sur Twitter Inforisque sur Vimeo

Les dernières actualités

Image Général

17
Janvier
2020

Général

Médicaments et conduite : quels risques en voiture ?

Lire la suite
Image Institutionnels

17
Janvier
2020

Institutionnels

Pénibilité : quels sont les critères prévus par le Code du Travail ?

Lire la suite
Image Risques pour l'Homme au travail

17
Janvier
2020

Risques pour l'Homme au travail

Exposition des soignants aux MMPP, médicaments à manipuler avec des précautions particulières (dont cytostatiques)

Lire la suite

Les derniers produits