Prévention des troubles musculo-squelettiques : un enjeu majeur en milieu professionnel

Classé dans la catégorie : Général

En France, les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent un problème de santé majeur, touchant 58% des femmes et 51% des hommes âgés de 18 à 64 ans, avec des chiffres légèrement plus élevés parmi les actifs. Plus spécifiquement, 47% des femmes et 40% des hommes, ou 48% et 42% respectivement parmi ceux en emploi, souffrent de TMS au dos, tandis que les TMS au membre supérieur touchent 30% des femmes et 27% des hommes, ou 31% et 28% des actifs.

Ces données, issues d'une étude de Santé publique France, soulignent que les TMS constituent la principale cause de morbidité liée au travail et la première cause de maladies professionnelles indemnisées, représentant 88% des cas reconnus. Les TMS incluent toutes les affections affectant les articulations, les muscles et les tendons, résultant d'un déséquilibre entre les capacités physiques du corps et les sollicitations auxquelles il est exposé.

La lombalgie est la forme la plus courante de TMS déclarée, suivie de la douleur sciatique pour les TMS du dos, tandis que pour les TMS du membre supérieur, l'épaule est la partie la plus touchée, suivie du coude et du canal carpien.

L'activité professionnelle joue un rôle majeur dans l'apparition, le maintien ou l'aggravation des TMS, selon Ameli.fr. Les secteurs les plus à risque sont l'industrie manufacturière et la construction chez les hommes, et la santé et l'action sociale chez les femmes. Les agriculteurs et les ouvriers sont plus touchés, ainsi que les artisans, commerçants et chefs d'entreprise chez les hommes, et les employés chez les femmes. En revanche, les cadres et les professions intellectuelles supérieures présentent moins de risques.

Pour prévenir les TMS, Santé publique France recommande des interventions en milieu professionnel, notamment l'adaptation des postes de travail, l'aménagement de l'organisation du travail et la réduction des risques psychosociaux. Il est également conseillé de limiter la sédentarité en se levant régulièrement de sa chaise, en faisant quelques pas et étirements, ou en variant les postures pour ceux qui travaillent debout.

Source : Mal de dos, douleur à l’épaule… : les troubles musculo-squelettiques touchent 1 Français sur 2.

 

Sur le même sujet : Plus d'un Français sur 2 en souffre : c’est quoi, les troubles musculo-squelettiques ?

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !