Aller sur la page d'accueil Aller sur la page de recherche Aller sur la page contact Aller sur la page de connexion à son compte

Accueil > Actualités > Méfiance vis-à-vis des entreprises et collectivités "neutres en carbone", alerte l'Ademe

Retour aux articles

Classé dans la catégorie : Risques pour l'environnement

Méfiance vis-à-vis des entreprises et collectivités "neutres en carbone", alerte l'Ademe

Publié le

La neutralité carbone est à la mode et chacun s'en revendique. Pourtant, dans un rapport publié en mars, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) alerte : ni une entreprise, ni une collectivité ne peut se déclarer neutre en carbone, car cela présente des biais méthodologique et éthique, et peut se révéler contre-productif pour l'atteinte de l'objectif à l'échelle nationale.

Porsche en 2030, Netflix en 2022, Seb et Volkswagen en 2050... Longue est la liste des entreprises visant la "neutralité carbone". Une bonne nouvelle ? À voir. Dans un rapport publié en mars 2021, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) alerte : la neutralité carbone "ne peut pas s’appliquer à une autre échelle que la planète".

Le principe de la neutralité carbone est assez simple. Il s'agit de séquestrer autant de carbone que n'en émet une entité (entreprise, ville, État...). Cela passe par le recours aux puits de carbone (arbres, sol...), qui vont absorber du CO2. Mais la pratique n'est pas si évidente. Le concept de neutralité carbone à l’échelle d'une entreprise ou d’une collectivité entraîne des biais dans les calculs et même des problèmes "éthiques", explique l'Ademe. Lire la suite de l'article...

Réagissez en laissant votre commentaire !

Les derniers produits des risques professionnels

Réagissez en laissant votre commentaire !